Condamnations des autorités israéliennes et espagnoles

Un artiste juif américain boycotté en Espagne. Condamnations des autorités israéliennes et espagnoles. "L'ambassade d'Israël à Madrid condamne sans appel l'annulation du concert de Matisyahu, décidée pour des raisons de censure idéologique à connotation antisémite".

"L'Espagne réitère son opposition aux campagnes de boycott contre Israël, a déclaré la diplomatie espagnole dans un communiqué, ajoutant "qu'Exiger une déclaration publique de lui seul est une façon d'agir qui viole sa conscience et qui, si elle a été déterminée par l'identité juive de Matisyahu, remet en cause le principe de non discrimination".

Israël en France. L'actualité israélienne est trop faiblement traitée aujourd'hui dans les médias français pour faire l'objet d'une analyse éditoriale représentative.

Moyen- Orient.

Syrie."Il y a en Syrie une domination iranienne,  une mainmise totale sur le pays témoigne l'une des co-fondatrice du conseil national syrien, Bassma Kodmani, interrogée mercredi matin sur France inter ( 7h50).

"Les grandes puissances s’accordent sur la priorité à donner à la lutte contre le terrorisme islamiste de Daech  confirme l'Editorial de Guillaume Goubert dans la Croix. Selon l'état-major français cité par Claude Angelli,  au moment de leur recrutement, les futurs militaires syriens rebelles formées par les USA seraient incités à signer un engagement à combattre en priorité l'EI et non les forces de Bachar el Assad (Canard Enchainé).

Contexte Proche et Moyen-Orient

La Cour suprême israélienne statue mercredi sur la demande de remise en liberté Mohammed Allan pour raisons médicales. Depuis deux mois, le prisonnier palestinien a entamé une  grève de la faim pour protester contre sa détention administrative. Actuellement, plusieurs radicaux religieux israéliens suspectés de projets terroristes font l'objet du même traitement judiciaire.

Vers une libération le 3 novembre prochain ? Selon les médias israéliens, le 1er ministre Benjamin Netanyahou proposerait de relâcher l'avocat en lien avec le Dijah islamique, le 3 novembre prochain, à la fin de sa détention administrative.

Nouvelle inculpation dans les milieux radicaux israéliens.

Un nouveau membre issu de groupuscules religieux radicaux a été inculpé après avoir menacé la vie de deux agents du Shin bet et d'un procureur de justice (Times of Israël)

 Rencontre Herzog- Abbas.

Le Leader de l'opposition israélienne a rencontré le Président palestinien Abbas à Ramallah et appelé à travailler pour prévenir d'une autre intifada. Le chef du parti travailliste a affirmé "qu'Israël et les Palestiniens pouvaient négocier un accord de paix en deux ans, par un effort diplomatique direct entre nous et les Palestiniens, » a-t-il ajouté (Ynet)

 Tensions Fatah/ Hamas

L'AP accuse le Hamas  de vouloir entériner politiquement la séparation des Territoires palestiniens "en tentant de parvenir à un accord avec Israël". Le bureau du Premier ministre israélien a tenu à "clarifier officiellement qu'Israël ne tient aucune réunion avec le Hamas, que ce soit directement ou par l'intermédiaire d'autres pays".

 Des membres du Fatah à Gaza appellent l'Iran à lutter contre Israël.

Selon un reportage diffusé sur une  chaine de télévision iranienne, des membres de l'organisation terroriste des brigades des martyrs al Aqsa, affiliées au Fatah,  demandent l'aide de l'Iran pour lutter contre Israel (Times of Israel)

eizenkotbibiyaalon« Tout n’est pas calme sur le front du Golan, » a déclaré le ministre de la Défense Yaalon, « et ceux qui cherchent que cela ne soit pas calme ce sont les Iraniens, qui tentent de lancer des attaques terroristes par procuration contre nous. » ( Times of Israel)

 Un artiste juif américain boycotté en Espagne. Condamnations des autorités israéliennes et espagnoles.

 "L'ambassade d'Israël à Madrid condamne sans appel l'annulation du concert de Matisyahu, décidée pour des raisons de censure idéologique à connotation antisémite".

"L'Espagne réitère son opposition aux campagnes de boycott contre Israël, tout comme elle réaffirme sa position ferme en faveur d'une solution négociée du conflit" israélo-palestinien, a déclaré la diplomatie espagnole dans un communiqué.

Le ministère espagnol des Affaires étrangères apporte aussi son soutien au chanteur américain : "Exiger une déclaration publique de lui seul est une façon d'agir qui viole sa conscience et qui, si elle a été déterminée par l'identité juive de Matisyahu, remet en cause le principe de la non discrimination ( et non de "discrimination" comme l'a écrit par erreur  l'AFP en France) sur laquelle toute société plurielle doit être fondée."

Le chanteur de reggae Matisyahu devait se produire samedi au festival de reggae Rototom SunSplash en Espagne. "Le festival a insisté pour que je précise mes opinions personnelles, ce que j'ai ressenti comme une pression assez claire, déplore l'artiste américain.

Table des matières